Proust aux tasses

Marc Martin, essai illustré de 3 collages. Avril 2020.
"Proust aux tasses" est le premier volume d'une série de fascicules à lire en complément de l'ouvrage "Les tasses - Toilettes publiques, Affaires privées".

Plongé depuis des années dans l’histoire interlope des pissotières de Paris, j'ai rassemblé dans cet essai les traces que Marcel Proust y a laissées. Repoussant pour les uns et jouissif pour les autres, son ouvrage aux 3000 pages recèle en effet de « petits coins » détournés de leur fonction initiale. Relire Proust aujourd'hui avec la théorie d’un cryptage homosexuel, voire fétichiste, de certaines scènes, ouvre des portes à d'autres planètes. Un comportement d’autant plus transgressif, à l’heure du confinement, que l’expérience n’est pas réservée aux seuls initiés. Uranistes ou proustiens.

Mes collages en découlent, copulatifs. Ils feront partie des nouvelles installations au centre d’art alternatif LaVallée à Bruxelles. Reportée, l’exposition "LES TASSES"coïncidera désormais avec l'ouverture de la Belgian Pride, elle aussi reportée à partir du 21 août.

Mon retour aux fondamentaux ? Vous offrir, en cette crise sanitaire, le libre accès aux pissotières d’antan. Avec la plume de Proust sortie du placard. Le PDF à télécharger est gratuit, garanti sans virus. Envoyez-moi volontiers un message en retour : contact@marcmartin.paris

Aux fétichistes du papier – parce que j’en suis – "PROUST AUX TASSES" est le premier volume d'une série d'opuscules autour des pissotières. Votre e-mail me permettra de vous informer de la parution des prochains. En attendant que les librairies rouvrent leurs portes, je vous les adresse par la poste et par mes soins. Restez chez vous et bonne lecture au chaud... A la recherche des tasses perdues. Marc.

#ProustAuxTasses #RestezChezVous